[Horde] Cénacle des Braises

Aller en bas

[Horde] Cénacle des Braises

Message  Dane'thar Pureblood le Mer 26 Sep 2018, 19:54

Cénacle des Braises
Le crépuscule du Soleil Éternel

"Aucun des miens n'a oublié sa véritable allégeance, aucun n'a oublié les promesses du maître.":

Nerim,
Les temps sont propices mon vieil ami.

Dans le secret j'ai réuni de vieilles allégeances et ressuscité de belles promesses. Quel'thalas peu à peu est voué à s'éteindre, mais à l'orée du crépuscule à nouveau vois-je le zénith poindre. J'espère qu'en nos domaines tu te portes bien, que tes disciples sont en sécurité et que les restes brisés de nos familles sont à l'abri autant de la vilaine Alliance que de la Horde perfide. Pour ma part, ici aux confins de la Ténèbre de l'Au-delà, ma Grande Exode poursuit son bout de chemin. La Régence est courroucée et ses limiers du Reliquaire veillent au grain, mais nos petites expériences se poursuivent et les experts de la confrérie brûlent de la redécouverte de notre héritage bafoué par nos ennemis.
Comme je l'espérais nos liens avec le Puits de Soleil très sacré demeurent vigoureux, mais pour combien de temps ? Nos chevaliers et clercs repoussent avec succès les prédations du Vide et des démons. Tout du moins, chaque nuit, l'appel du chaos se fait de plus en plus ardent, mais je garde bon espoir de retrouver la trace prochaine des cristaux disséminés aux quatre coins de l'Outreterre par notre Prince.

Alors nous marchons dans les tempêtes d'ossements de la Péninsule et nous bravons les hivers nucléaires de Raz-de-néant. Notre exode est loin d'être achevée, je dois encore retrouver des pèlerins Illidaris dans les fanges qui cernent le Temple Noir et nos vieilles connaissances des Clairvoyants nous ont fait chasser des faubourgs de Shattrath. Damnés soient-ils, mais louons le Soleil Éternel. A Terrokar j'ai rencontré l'un de tes lieutenants et sa tribu, des Mâche-les-os dégénérés aux gueules immenses qui dans de vieilles grottes rendent encore des hommages d'or et de sang au Maître. Leur dégénérescence en serait presque touchante, semblable à la nôtre, totalement coupés des bienfaits du sang de démon, de vulgaires chiens fous sans maîtres à la recherche de quelque dresseur à servir. Les agents du Reliquaire désapprouvent mes alliances nouvelles et passées, mais nous nous en fichons bien. Ces créatures sont une aubaine et me donnent toutes sortes d'idées. Bientôt, j’enverrai en marge de notre expédition des agents de confiance retrouver des clans nagas abandonnés dans ce qu'il doit rester du Marécage. Qui sait, peut-être que la promesse du retour de l'Age d'Or les entraînera à notre cause ?

Je n'ai rien oublié et je t'en remercie. Les parchemins que tu m'as confiés lors de notre dernière rencontre m'ont été forts utiles. Grâce à leur magie, j'ai pu communier entre les espaces et les plans avec les confrères Illidaris au service de Kayn. Sans surprise, ce dernier s'est vivement réjoui que l'héritage de notre Maître perdure en dehors des sphères des chasseurs de démons et entend nous envoyer quelques dignitaires de son propre ordo pour définir de collaborations et d'alliances de circonstances. Je compte sur mes propres fidèles pour les convaincre de nous laisser redécouvrir les secrets des chasseurs de démons et de les employer à nous reforger une destinée en Outreterre.

En toute honnêteté, je demeure mitigé, mon frère. Des opportunités se dévoilent peut-être mais les prétoriens de la Régence me font pression. Les savants du Reliquaire peu à peu me discréditent. Peut-être me faudra-t'il m'en débarrasser et m'effacer de l’échiquier politique thalassien pour un temps. Quoi qu'il en soit, nous sommes à présent allés beaucoup trop loin pour faire machine arrière. L'erreur fatale serait de ne pas explorer les ténèbres plus en profondeur.


Anu belore dela'na mon frère, notre heure viendra à nouveau.
Ton compagnon et ami, Dane'thar.

La dernière Confrérie

"Et vous pensez que je vais rester à regarder mon peuple agoniser sans rien faire ?!":

Secret des prémices de son concept jusqu'à son plus clair aboutissement, le Cénacle des Braises doit son nom et toute sa symbolique au voeu d'un retour à un âge d'or du temps de l'Outreterre qui pour ses protagonistes fut gâché par la Régence, raviver les charbons du passé par le souffle du patriotisme. Profondément marqués par les ravages de la Troisième Guerre, l'abandon de l'Alliance et la trahison du prince Sunstrider, ses membres fondateurs avant tout composés de dignitaires radicaux et patriotes du haut-royaume ont perdu tout espoir en un avenir pur et serein pour la race des elfes de sang en Azeroth. Déçus par la Régence et ses décisions quant à l'advenir de Quel'thalas, ces penseurs militants ont décidé de mettre leurs ressources respectives en commun pour relancer un vaste projet d'exode en Outreterre comme Kael'thas avant eux, et de reprendre le flambeau là où il fut laissé par ce dernier avant la destruction du Temple Noir et la corruption de leur dirigeant déchu.

Proposée à la Régence comme l'occasion de fonder de nouvelles colonies en Outreterre tant pour étendre l'influence du haut-royaume que ses perspectives, le Cénacle des Braises s'est décidé à s'allier au Reliquaire dans sa quête en lui proposant d'établir l'un de ses principaux quartiers-généraux en l'une de ces mêmes colonies pour ainsi lui permettre d'entamer des recherches toujours plus poussées sur ce monde résolument hostile et difficile d'accès. Mais alors que les gardes-fous de la Régence se font loin et que les communications avec Azeroth s’effritent, les disciples du Cénacle perdent peu à peu foi en la lumière du Soleil Éternel, en ses icônes, et repeignent leurs armures aux couleurs éclatantes des bannières Illidari tandis que dans le secret certains recommencent à vouer un culte à la figure du seigneur Illidan. Encore dévoués à celui qui par le passé les avais sauvés de la damnation, les représentants de la confrérie se sont liés à nouveau à d'anciens amis, aux bouchers sanguinaires de la péninsule et aux sorcières du Marécage de Zangdar. L'exode est longue, difficile, les elfes ici n'ont plus beaucoup d'alliés et leurs anciennes addictions aux magies démoniaques refont surface. Tous ne serons pas là pour voir la folle promesse d'un renouveau pour l'héritage tant des Solfurie repentis que des Illidaris en exil.

Au terme de cette expédition, son patriarche et instigateur Dane'thar Pureblood nourrit le projet de fonder une place forte inviolable, un havre pour les dissidents à sa civilisation qui croient encore en la parole du Prince Pardonné. Peut-être parviendront-ils à aboutir aux ambitions mythiques de Kael'thas, alors entourés de chasseurs de démons, de gangr'orcs et de nagas comme au temps jadis. Peut-être que les complots du Reliquaire parviendront à déjouer les leurs. Peut-être qu'aspirés par le néant, toutes et tous perdront la raisons et se seront condamnés eux-mêmes à errer à jamais dans les limbes de l'Outreterre pour l'éternité.

Le Cénacle des Braises quoi qu'il en coûte traduit le monde qui l'entoure au travers du prisme du pragmatisme et de la nostalgie. À ses yeux, la Régence précipite Quel'thalas à sa ruine en continuant de soutenir la Horde alors que déjà Lordaeron est tombé. Liadrin s'est résolue à dissoudre leur grand héritage pour un retour à des valeurs archaïques et déconnectées tant de la culture de la seule race elfique digne que de ses besoins. Depuis le génocide orchestré de Lune-d'Argent, plus rien de bon n'attend le peuple des elfes de sang sur Azeroth, et leur dernier espoir se trouve là-haut, dans les pâles étoiles.

Projets & Enjeux


"N'en voulez pas à ces elfes, centurion. La trahison relève du culturel chez eux.":

Le Cénacle des Braises en tant que guilde est le résultat d'une fascination ainsi que d'un amour profond pour les factions des elfes de sang et des Illidaris par ses joueurs. Souhaitant vivre de nouvelles aventures pour leurs personnages au travers du prisme des thématiques de Burning Crusade, nous ne comptons pas simplement nous déguiser en Illidaris et reprendre au mot près les intrigues de la faction susnommée. Plutôt que de chercher un retour à un temps révolu, nous allons en reprendre les codes et chercher à les pousser, toujours en accord avec les enjeux propres au monde de Warcraft de notre temps. Alors que les chasseurs de démons n'ont plus beaucoup de raisons d'exister, que l'Alliance frappe aux portes de Quel'thalas, que les chevaliers de sang abandonnés par la Lumière en reviennent aux fondamentaux du paladinat, que Sylvanas menace encore et toujours l'intégrité de la Horde, les membres du Cénacle des Braises ont fait le vœu de laisser derrière eux les promesses fantoches de Lor'themar pour de leurs mains reprendre leur destinée et la poursuivre d'après les projets du Prince Pardonné avant sa trahison au Plateau du Puits de Soleil.

En un premier temps, le Cénacle des Braises s'est simplement présenté comme un salon de réflexion composé de magistères versés dans le démonisme, de chevaliers de sang malades du retour du culte de la Lumière et autres libres penseurs. Leur assemblée n'avait à l'origine pour but que de proposer des cercles de philosophies qui s’immisceraient dans la vie politique de Quel'thalas, faisant barrage aux reformes dégénérées de la Régence tout en promouvant décrets et autres actions politiques conservatrices. Désertion de la Horde et fermeture totale des frontières du Royaume, interdiction de pèlerinage au Puits de Soleil pour les hauts-elfes, érection de tous les diplomates de l'Alliance de leurs territoires...
Bien que le projet d'exode en Outreterre eut été proposé par le passé par d'anciens Solfurie et Illidaris réintégrés dans la société thalassienne, il aura fallu attendre la reprise partielle de Lordaeron par l'Alliance pour précipiter cette ancienne ambition et la soumettre à la Régence. Cherchant à arrondir les angles, la délégation du Cénacle décrit le projet comme une expédition d'érudits avec pour intention de redécouvrir des trésors perdus jadis en Outrerre et la fondation d'une toute nouvelle colonie qui permettrait d'étendre tant l'influence du royaume que d'assurer un peu plus sa prospérité au-delà des Royaumes de l'Est en ces âges incertains. A cette idée se greffe une collaboration fortuite avec les archéologues révérés du Reliquaire, toujours à la recherche de nouvelles pistes pour leurs explorations antiques, qui se sont vus proposés l'installation d'un quartier-général solide au sein de la colonie à en devenir.

Validé par le conseil de Quel'thalas tant par la soif de richesses que la perspective d'envoyer dans le néant toute une tripotée de frondeurs politiques agaçants, le Cénacle des Braises s'en ira alors battre l'Outreterre pour réclamer son héritage et trouver un carré prospère dans l’abîme pour y construire les fondations d'une nouvelle société. Composée à l'origine d'une poignée de penseurs radicaux, la confrérie ira de ruines en ruines, de tombeaux en tombeaux pour grossir ses rangs, ralliant dans un premier temps les elfes de sang livrés à eux même depuis la chute du Temple Noir jusqu'à cultiver des alliances crépusculaires avec des sorcières nagas sans maîtresse et des gangr'orcs sans le moindre seigneur de guerre. Peu à peu la radiance de la bannière de Quel'thalas s'effacera au profit d'un culte de la personnalité placé en Illidan leur véritable seigneur, et pour une période incertaine du moins les contacts avec la Régence lointaine seront rompus, livrant alors les anciens fanatiques des mana-forges à eux même.

Enfin, pour peu que le Cénacle des Braises tienne toutes ses promesses et que son havre de paix voie le jour, ses dignitaires entendent bien revenir sur le devant de la scène de Quel'thalas les mains chargées d'or pour à nouveau entrer de plein pied dans sa vie politique. Bien que dégoûtés d'Azeroth et de leur propre gouvernement, les disciples du Cénacle nourrissent toujours un amour véritable pour leur patrie et son peuple. Pour eux, la nouvelle exode n'était qu'un prélude à la reprise des ambitions du Prince Pardonné et une fois toutes les cartes en leur possession, ils entendent inonder les Sin'dorei de leur sagesse, user de leur forteresse en Outreterre comme base de commandement et interférer dans leurs complots du Haut-Royaume.

À qui nous destinons-nous


"Pardonnez-les comme nous avons pardonnés Kael'thas. Nous ne nous sommes que trop déchirés.":

Le Cénacle des Braises est un projet avant tout porté par des amoureux de la race des elfes de sang à la manière dont elle était dépeinte dans Warcraft 3 ainsi que dans Burning Crusade. Pour nous, son lore le plus récent -bien que tout ne soit pas à jeter- la dénature peu à peu jusqu'à la reléguer au rang de race elfique générique d'univers de fantasy. Nous aimons les thématiques de race jadis nobles mais aujourd'hui décadente, usant de démons comme serviteurs, consommant toutes sortes de drogues magiques et répugnant la vertu de la Lumière.
En plus de notre passion pour les elfes de sang, nous ne nous lassons pas de redécouvrir l'Outreterre sous toutes ses coutures, un véritable terrain de jeu suspendu dans le temps dont les scénarios achevés par Blizzard nous laisseront tout le loisir de postuler toutes sortes d'intrigues et de sessions de jeu de rôle.

Bien que le Cénacle des Braises reste une guilde ouverte à tout joueur elfe de sang, il nous semble primordial de chercher à recruter des personnes tout aussi convaincues par le lore initial de la race, de l'Outreterre et de la faction Illidari que nous. Nous souhaitons mettre le Cénacle des Braises au service de ses membres, leur permettre de pousser un roleplay elfe de sang singulier loin de Quel'thalas.
Les personnages qui composent le Cercle des Braises sont avant tout nostalgiques et poussés par le désespoir, des conservateurs farouches pris en étau par une époque de dissolution. Rares sont les pacifistes, les conciliateurs et ceux qui fraternisent avec les races de la Horde dans leurs rangs. Tout du moins les profils demeurent extrêmement variés tant dans les concepts que les visions des personnages. Certains souhaitent se séparer de Quel'thalas, d'autres aspirent à rejoindre l'Alliance, mais tous sont hostiles à la Régence et à son refus de rendre la couronne à un héritier éclairé.

La confrérie en elle-même ne s'interdit que peu de choses en matière de recrues potentielles. Du chevalier de sang renégat à l'érudit du néant en passant par le chasseur de démons à la recherche d'un nouveau destin, nous sommes à l'écoute du moindre profil susceptible de convenir à nos thèmes.

Le Cénacle des Braises n'a pas pour but final d'être une guilde à rerolls tout comme nous ne souhaitons pas imposer de rythme de jeu à nos membres. Des concessions sont à faire tant du côté des officiers que des membres. La guilde s'impose un rythme d'un event par semaine propre à sa trame principale ainsi que plusieurs mineurs si faire se peut découlant des intrigues de nos membres ou plus simplement pour se divertir. Nous ne vous demandons pas d'êtres connectés tous les jours, mais un minimum de présence tant en RP que en HRP pour la bonne ambiance globale est demandée. Nous ne sommes pas là pour enchainer les events scriptés, nous voulons avant tout former un noyau dur de joueurs qui se retrouveront en dehors des créneaux dédiés à la trame pour roleplay entre eux, développer leurs personnages, se lancer dans leurs propres aventures.

Pour postuler ou plus simplement obtenir plus de renseignements, n'hésitez pas à passer directement par les messages privés de ce forum, à whisper le personnage Danethar, ou à passer par discord via le contact Hardcore Pete#8936. Pour l'heure le Cénacle des Braises n'a pas jugé utile de se créer un forum dédié.

"Ce n'est qu'après la destruction du Puits de soleil que nous réalisâmes à quel point nous en étions devenus dépendants, à quel point nous avions besoin de magie ! Au lendemain de ce désastre, je baptisai notre peuple "Sin'dorei", les elfes de sang. Mes frères se tournèrent alors vers moi, espérant que je puisse leur apporter quelque réconfort. Je promis de trouver un remède à notre malaise. Contre toute attente, c'est auprès du démon Illidan que nous devions trouver notre salut. Par sa promesse de nouvelles sources d'énergie arcanique, il me convainquit de le rejoindre en Outreterre. Avant de partir, je fis le serment de revenir pour mener mon peuple vers la gloire !" -Kael'thas Sunstrider, dernier prince de Quel'thalas
avatar
Dane'thar Pureblood


Feuille de personnage
Guilde: Cénacle des Braises

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horde] Cénacle des Braises

Message  Varaz Mont-Rubis le Sam 29 Sep 2018, 15:25

Un pouce d'or pour encourager ce beau projet ! Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horde] Cénacle des Braises

Message  Dane'thar Pureblood le Lun 01 Oct 2018, 16:28

Suite à l'annonce de notre migration sur le serveur anglophone Argent Dawn, plusieurs joueurs se sont manifestés en privé pour formuler tant le souhait se nous rejoindre sur KT que leur envie que nous y demeurions. Après discussions en interne, nous décidons finalement de rester sur le serveur Kirin Tor.

La vie est pleine de surprises.
avatar
Dane'thar Pureblood


Feuille de personnage
Guilde: Cénacle des Braises

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horde] Cénacle des Braises

Message  Saaren le Lun 01 Oct 2018, 17:22

Incroyable.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horde] Cénacle des Braises

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum