[Alliance] Brunante

Aller en bas

[Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mer 01 Juin 2016, 23:44


Ville de Raensburg, Royaumes de l'Est - An 36

Une dizaine de silhouettes en armure se tenait devant l'hôtel de ville de Raensburg, des hommes en noir portant la chauve-souris blanche comme emblème. Ils attendaient depuis quelques instants déjà, sous une pluie battante au beau milieu de la nuit, la troupe éclairée par quelques torches rudimentaires. Quand enfin le maire daigna passer la porte pour venir les saluer, le sommeil le tenant encore en partie entre ses griffes. Sans qu'il n'eût le temps de dire un mot, plusieurs objets dans un premier temps difficilement reconnaissables à cause de l'obscurité roulèrent à ses pieds, en clignant des yeux, il eut un haut-le-cœur, cachant son nez et sa bouche derrière son poing : trois têtes décomposées décoraient alors les marches menant à l'hôtel de ville, à la mâchoire surdimensionnée et aux crocs proéminents.
Ravalant les remontées gastriques, le maire tâchait de ne pas perdre la face, s'exprimant d'une voix pâteuse et hésitante : « Vous.. Vous avez réussi. Je ne saurais jamais comment vous remercier, par la Lumière. Ces morts nous harcelaient depuis des lunes, nous allons enfin pouvoir profiter d'un peu de paix. Soyez loués ! »

Ses interlocuteurs le toisaient depuis les ombres, taciturnes, aucun ne s'exprima, pas même celui qui semblait être le meneur de la troupe. Un long silence, ponctué par le souffle du vent du Nord, et le clapotis de l'eau rejoignant les flaques de boue qui déformaient la rue. L'atmosphère se voulait lourde, le maire les regarda tous avec une once de défiance, finalement, il les remercia de nouveau, via de nombreuses courbettes dont il avait le secret, avant de rentrer se mettre à l'abri, délaissant les chevaliers dehors. Ils se regardèrent entre eux, certains portaient leurs mains à leurs armes encore humides des ichors des aberrations affrontées quelques heures avant, puis finalement ce qui semblait être leur meneur tourna la tête à l'intention de ses hommes, les regardant par-dessus son épaule avant de s'exprimer d'une voix froide : « Aucun survivant. »

Au lever du jour, un épais nuage de fumée cachait la petite ville de Raensburg des rayons du soleil, des cadavres de tous types jonchant les rues, hommes, femmes, enfants, vieillards, aucun n'avait été épargné. Les flammes dévoraient les dernières maisons debout ainsi que la chapelle. Surplombant le bourg en ruine, sur une butte, des hommes montés sur des chevaux observaient leur œuvre et comptaient leurs gains avant de tourner les talons et quitter les lieux aussi vite qu'ils étaient venus.




Brunante est un ordre de chevaliers errants qui entendent sillonner les terres d’Azeroth pour se battre selon leur propre code de conduite, et dont le pragmatisme est le maître-mot. Leurs ambitions paraissent pour le moins nébuleuses : l’ordre est suivie d’une réputation ambivalente, qui fait autant état de pillages cruels que de sauvetages héroïques.

Dirigés par le Duc Marek de Kantor, seigneur du duché aux terres éponymes tombé sous les assauts réprouvés en l’an 36, ils ont depuis sillonnés les Royaumes de l’Est, jusqu’aux Îles Brisées. Il est certain que leur route ne s’arrête pas à ce continent, et qu’ils comptent bien aujourd’hui poursuivre une voie qui leur est propre.

Une voie qui s’engage dans des eaux troubles et dangereuses, qui ne concernent pas les enfants de chœur ni les aventuriers amateurs. Une voie qui exige de sacrifier sa morale, au bénéfice de l'éradication des maux de ce monde, dont ils s’estiment les seuls juges. Une voie qui ne promet pas les vivats de la foule, ni la reconnaissance de l’Alliance, mais uniquement les fracas des champs de bataille et la soif de combat.

Brunante laisse dans son sillage des cendres et du sang. Mais il se dit que pour les âmes assez courageuses, le Duc de Kantor cherche toujours à regarnir ses rangs. Pour ceux qui espèrent une seconde chance dans une vie d’infortune, pour ceux qui cherchent à prouver leur valeur par leurs faits d’armes ou pour ceux qui sont avares des secrets que l’on ne trouve qu’aux confins du crépuscule ‒ et tous les autres encore, l’ordre de Brunante existe.

Il n’est pas difficile d’en trouver les membres, lorsqu’ils se trouvent en ville : le tabard noir à la noctule blanche n’est pas pour passer inaperçu. Et lorsqu’ils ne le sont pas, il est toujours possible d’envoyer un courrier à la demeure où s’entasse parfois l’ordre, à Forgefer. Les intéressés y seront reçus, que ce soit par le Seigneur de Brunante ou par ses émissaires.



Dernière édition par Seigneur Marek de Kantor le Lun 23 Juil 2018, 11:30, édité 5 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mer 08 Juin 2016, 16:12

[Petit UP HRP]
Petit message pour préciser que la présentation a été mise à jour, en ajoutant le lien du forum. Par conséquent, le recrutement est désormais bel et bien ouvert.
A bientôt en jeu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Jeu 14 Juil 2016, 14:49

Dans l'enceinte d'une taverne, l'atmosphère chaude et moite, une petite dizaine d'hommes et de femmes portant le noir, sont rassemblés autour d'une table. Au bout de celle-ci, un homme avoisinant à peine la trentaine à condition d'arrondir un peu. Malgré le lieu, et l'ambiance festive qui l'accompagne, les sourires se font rare autour de cette table, aucun chant, ni rires, juste la voix de cet homme au timbre froid, l'expression sévère, et, un petit air de Luth, morne, joué par un homme au masque de loup, placé à sa droite.
Une mise en jambe. Un banal entrainement. Voilà comment j'avais qualifié cette petite escapade dans cette forêt maudite, au Sud d'Elwynn. Mais voilà, nous avons été dupés. Par notre propre employeur. J'en suis le premier coupable. Mais comme vous le savez mes frères, la justice est une valeur que nous prônons plus que toute autre. Il est grand temps de faire payer à ce baron minable ses méfaits, et de corriger cette vermine pour toutes les ignominies commises.
Il est l'heure de prélever notre dû, dans sa totalité, et avec les intérêts.
Harnachez vos montures, peignez vos armures, polissez vos armes, nous partons dans quatre jours. Pas un de plus, pas un moins.

C'est sans discussion que l'attroupement s'extirpera de la bâtisse, s'éparpillant dans cette ville tentaculaire, au son des dernières notes de Luth, et des pas rythmés des chevaliers.

[HRP]
Bonjour/soir à tous !
L'ordre reprend de l'activité, après deux semaines de battement, provoquées par les vacances principalement. Ainsi nous reprenons une trame entamée avant cette pause. A signaler que le recrutement est de nouveau ouvert, et que nous sommes désormais de nouveau à disposition pour répondre à toutes vos questions.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mar 16 Aoû 2016, 22:47


Au crépuscule, des hommes armurés, le métal peint de noir et portant l'emblème de la chauve-souris blanche aux ailes déployées sur fond noir, se mettent en quête des différents lieux publics, tavernes, auberges, ou bien même dans les rues auprès de quelques rassemblements civils, afin de délivrer un message. En leur nom, en celui de leur ordre, ou encore de leur seigneur, le contenu de ce message est le suivant:
Je suis le Duc Marek de Kantor, seigneur de l'ordre de chevalerie Brunante.

J'adresse ce message à tous les combattants, jeunes et vétérans, expérimentés ou non. A tous ceux qui ont souffert et qui souffrent aujourd'hui encore des actes de la Légion Ardente.
Elle revient pour terminer ce qu'elle a commencé, nous détruire, dévorer nos âmes et jeter le reste en pâture à leurs molosses. Elle est prête à tout pour cela.
Les terres cultivées sont désormais labourées par le flot infini de soldats d’outre-monde, les forêts sont envahies par des clébards avides d'âme et de magie, le ciel zébré d'éclairs surnaturels, et parcourues de long en large par d'étranges vaisseaux, ou quelques essaims de créatures démoniaques.
Je serai bref, car tout ceci, vous le savez déjà. Vous le voyez déjà. Vous le vivez déjà.
Alors voici mes intentions :
J'ai une vengeance personnelle à assouvir, moi et mes hommes nous rendront au cœur de la tempête sur les îles brisées pour balayer cette racaille démoniaque une bonne fois pour toute. Nous ne nous battons pas pour la gloire, ni pour l'or, ni pour un roi, une croyance, ou autres illusions.
Nous nous battons pour nos propres objectifs, pour notre survie, pour notre vengeance.
Notre effectif actuel est maigre, trop pour avoir un véritable impact, c'est pourquoi j'invite tout ceux que j'ai évoqué plus tôt à prendre les armes, et se présenter à nous. Nous cherchons des hommes et femmes capables, pas de la vulgaire chair à canon apeurée. Nous cherchons des champions en devenir. Des chevaliers potentiels. Si vous êtes de ceux là, rejoignez-nous. Sinon, restez plongé dans votre fange, à attendre votre dernière heure venir.

Ces chevaliers, aux allures un peu débraillés, les armures usées, la peinture écaillée servant de cache-misère, ne restent jamais plus de quelques instants. S'attardant pour jauger la température, répondre à quelques questions en lien avec leur mission, mais sans s'attarder. Poursuivant leur quête de nouveaux frères et sœurs.
Ce manège se répétera à chaque nouveau coucher de soleil, et ce, jusqu'à la fin de cette semaine qui s'annonce des plus éprouvantes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Dim 28 Aoû 2016, 18:39

Quelques affiches sont placardées dans les allées du port, frappées du sceau de l'ordre de chevalerie du seigneur de Kantor. Cette fois-ci aucune patrouille de la part des chevaliers en noir, ni discours, ni cérémonie. Le temps est compté, l'écriture penchée et bâclée témoigne de l'urgence de la situation.

Brunante rejoint les îles brisées.
Le départ a lieu ce 29/08/36 au soir. Les retardataires qui souhaiteraient nous rejoindre sont appelés à se présenter dans les plus brefs délais. Par courrier, ou par prise de contact direct au port, près du quai où mouille " Liberté ", le navire corsaire qui sera employée pour la traversée.
Les mercenaires sans contrats, les soldats non-affiliés, les chevaliers errants, tout ceux qui sont encore à se demander ce qu'ils doivent faire, ceux qui hésitent encore à se battre, rejoignez mon ordre, et prenez les armes. Je ne vous demande pas de vous battre pour moi, ou pour l'or, ni la gloire. Encore moins pour un roi, pour une patrie, ou une quelconque croyance. Battez-vous pour vous-même.
Réfléchissez bien, présentez-vous ou non, rejoignez nos rangs ou non, battez-vous ou crevez ici. Nous partons à la Brunante, à la date indiquée.

Duc Marek de Kantor,
Seigneur de Brunante


[HRP]
L'ordre prend le chemin des îles brisées afin de piller quelques villages et pourrir la vie des innocents pour combattre la Légion Ardente et assouvir une vengeance. Le recrutement se poursuit donc jusqu'à la sortie de Légion, la guilde entrera dans une courte pause ensuite, le temps aux joueurs de découvrir le contenu. Après quoi nous reprendrons les hostilités et par la même le recrutement. Pour ce dernier, il sera plus difficile une fois la guilde engagée dans sa campagne, d'où le texte ci-dessus.
Je reste disposé à répondre aux questions en mp, sur ce forum ou sur celui de la guilde.
En souhaitant à tous bon jeu lors de la découverte du nouveau contenu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mer 02 Nov 2016, 19:21

Une semaine déjà. Cela faisait une semaine que l'ordre défendant la chauve-souris avait fait une halte dans sa périlleuse campagne, dans sa croisade aux motifs nébuleux, sur les îles brisées. Les chevaliers noirs, cet attroupement d'individus peu avenants errait en ville, allant de citoyen en citoyen afin de trouver quelques perles rares, des hommes ou des femmes capables, susceptibles de partager leurs idéaux singuliers, afin de les rejoindre dans cette danse macabre.
Une danse qui ne faisait que commencer. Les rumeurs allaient bon train, comme dans toute cité alors que la guerre fait rage partout dans le monde, Brunante repart bientôt. La date exacte du départ est incertaine, leurs conditions de départ confuses, mais une chose est sûre, le destin les rattrape, et le retour aux enfers est proche. Selon leurs dires, leur prochaine direction est Val'Sharah, sanctuaire des druides, reproduction du rêve, une aire de paix, troublée comme partout par les sombres desseins de l'armée du grand destructeur, du seigneur noir.
Aucune promesse de gloire, de richesse, uniquement une réalité. Voire, une vérité. La seule promesse : Le combat. Le sang, et la mort. Voilà tout ce qui attend les chevaliers, tuer, ou être tués. Périr, ou vaincre. Finir six pieds sous terre, ou s'élever au stade de divinité. L'échec n'est pas permis, il n'est même pas envisageable, inconcevable.
Les volontaires ont encore ces quelques jours de délais, avant de se présenter. Ces quelques jours de délais pour réfléchir. Ces quelques jours de délais pour ouvrir les yeux. Ces quelques jours de relais... Pour côtoyer la mort, la provoquer, ou la subir.


[HRP]
Tout est plus ou moins dit.
L'ordre reprendra sa campagne d'ici une semaine, voire un peu plus. Revenant d'Azsuna, que nous avons parcouru au gré de notre campagne, depuis le lancement de l'extension. La guilde ne perd en rien de son activité, tournant avec un noyau solide depuis le début de cette aventure.
Nous sommes en ville, basée à Dalaran, mais avec un accès à Hurlevent jusqu'au départ. Le recrutement est alors ouvert, jusqu'à la date de notre départ. Le forum reste accessible, et pour ceux qui ont des questions sur la guilde, son programme, son fonctionnement, n'hésitez surtout pas à me contacter sur ce forum, ou directement en jeu sur : Märek.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mar 25 Juil 2017, 17:21


« Ils sont de retour, les chevaliers de Brunante ! » Se sont écriés les badauds lorsque le soleil était au zénith. Car en effet, après plusieurs mois loin de la capitale, une maigre troupe de chevaliers débraillés, aux armures rapiécées et aux tabards déchirés passaient les immenses portes de la cité blanche. Avant de rapidement disparaître, noyée dans la foule du marché, à l'ombre des édifices immaculés.
Cette maigre apparition ne manquera pas d'alimenter ou de raviver certaines rumeurs :

« Des parjures, des impies. Ils ne sont pas des hommes, des traîtres à la civilisation, des pactisants démoniaques ! Lumière nous en préserve. »
Alphonse Dubrillant, paladin zélé.

« Brunante ? Des héros. Sans eux, je crois bien que je ne serai plus ici pour en causer. Fallait y être là-bas, c'était pas beau à voir, je sais pas si ça serait passé sans leur appui ! »
Grégor Mayerh, rescapé des îles brisées.

« A c'qu'il s'dit, ils ont vendu leurs âmes aux démons ! Mais j'en crois rien. Après tout, z'ont pas l'air d'avoir d'cornes, hé. On m'la fait pas à moi. »
Inconnu, ivrogne notoire.

« Je les ai vu, j'étais là, au marché, quand ils sont arrivés. Ils avaient pas l'air en très grande forme. Ils reviennent de l'enfer, et sacrément amoindri. Ils étaient bien le double avant de partir. Ils ont du douiller les bougres. Respect d'en être ressorti. Dire que j'étais tenté de les suivre, j'ai eu un éclair de génie en fin de compte. »
Roger « Jamais-deux-sans-trois », vétéran à la retraite

Des rumeurs et racontars toujours aussi variés, flous, incertains, qui donnent à l'ordre de chevalier cette réputation grise, plus ou moins sombre selon les avis. Traître à l'humanité d'un coté, héros de l'autres, pire bande de salopards, ou bons gars de l'autre.
Brunante semble tirer profit d'une manière ou d'une autre de cette réputation trouble, ne cherchant en aucun cas à embellir l'image que l'ordre donne. Fidèle à lui-même.
Quoiqu'il en soit, certains de ses représentants sillonneront parfois les rues, les tavernes miteuses, les quartiers industriels, tant pour se reposer, se divertir, que se préparer à ce qui va suivre.
Les premières tentatives de recrutement commencent.

*********************************************************************************************************************************************************************

HRP :
L'ordre reprend officiellement du service après une courte campagne de réintroduction qui vient de se finir. Après ces six mois de pause, la guilde compte reprendre pleinement du service et revenir sur ses origines.
En somme, nous serons présents sur le royaume de Hurlevent afin de poursuivre une campagne calme le temps de cette reprise, et surtout une campagne de recrutement, afin de pouvoir repartir pour de nouvelles aventures.
Si vous avez des questions, je serai ravi d'y répondre, via messagerie sur ce forum ou celui de Brunante, voire directement en jeu sur : Märek.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mer 13 Déc 2017, 01:11



Que deviennent les chevaliers de Brunante ?

Certains curieux se posaient la question, après tout l'ordre n'avait plus reparu en capitale depuis quatre mois maintenant, et qui sait s'ils allaient y revenir un jour.
Néanmoins, si les chevaliers eux refusaient d'apparaître à la civilisation, les rumeurs que leurs aventures véhiculaient alimentaient sans mal leur réputation déjà trouble.

D'après les derniers « on dit », les chevaliers ayant quitté la cité blanche le soir de l'apparition de l'Astre d'Emeraude dans les cieux ont poursuivi  leur périple vers le Nord, traversant le Khaz'Modan de part en part. Calmant sur leur passage quelques âmes devenues folles à lier, l'esprit de pauvres gens gangrenés par la propagande démoniaque, au profit d'un maire des Carmines totalement dépassé par les évènements. C'est après cette escale aux Carmines qu'ils reprirent leur route, droit  dans la fournaise qui entoure le Mont Rochenoire, prêtant assistance à quelques représentants de la confrérie du Thorium. Mais c'est à partir du Loch Modan que les rumeurs se font plus nombreuses, plus chaotiques, évoquant à la fois une période de paix, de quiétude, et d'une série d'épisodes chaotiques animés par des tensions et des destructions. Cette période trouble a eu lieu  au sein d'une bourgade répondant au doux nom de la « Colline-Cachée ». Un village vivant au rythme des fêtes, mais où semblait planer un mal ancien, terré dans l'ombre. Aujourd'hui les chevaliers y sont reconnus à la fois comme des libérateurs héros que comme des plaies qui leur ont apporté le malheur. Le village désormais n'est plus que peine et ruine, habité par de rares villageois qui refusent de quitter ce qui fût leur chez eux. Voici quelques témoignages de ces rescapés, et d'autres spectateurs de ces évènements :

« Brunante ? Ah mais bien entendu que j'les connais ! Des héros comme on en fait plus, j'vous assure. V'nez donc prendre une bière à la maison que j'vous raconte leurs récits ! Non ? Barh, ça en fera plus pour moi.
Sachez juste que sans ces gars-là, nous serions sans doute tous morts ici.
À de si nombreuses reprises ils nous ont apporté leur aide, ce serait ingrat de ne pas leur faire honneur en contant leurs histoires. Des héros vous dis-je ! »

Barik Oeil-de-Roche, riche propriétaire minier de la région.

« M'causez pas d'ces gars-là. Avant leur arrivée, tout allait bien ici, quelques bricoles avec les troggs ou des bandits de la région tout au plus, mais ça... Nan, c'est eux qui ont ramené tout ça. Voyez le résultat. »
Brogur Rouille-Martel, milicien de la Colline-Cachée.

« Des sacrés chasseurs les couillons. Une matriarche ourse était en rogne dans les parages y'a pas si longtemps, plus grande et épaisse qu'un foutu char à vapeur. Elle en a foutu pas mal sur le carreau, mais ces chevaliers, ils l'ont eu. M'demandez pas comment. En tout cas, sa peau fera de belles capes.
Après, de ce que j'ai entendu, ils ont aussi sauvé la Colline-Cachée plus au Sud, mais c'était pas beau à voir de c'qu'on m'a rapporté. Y'en reste plus grand chose.»

Officier Fût-Percé, au 148ème avant-poste du Loch Modan.

Depuis ces évènements aussi fâcheux soient-ils, il se dit que le duc de Kantor s'est engagé auprès de  la comtesse Abigail Van Howzen, afin de libérer ses terres d'Hautelande de l'usurpateur Eberulf Morran. Voilà un mois maintenant que le duc, ses hommes, et ses nouveaux alliés ont disparu dans les confins des Paluns, ne donnant plus aucun signe de vie. Les plus pessimistes accusent peut-être déjà le duc de trahison envers la comtesse, ou d'avoir filé sans honorer sa part du marché. Mais il est probablement trop tôt pour s'avancer sur ces évènements. La dernière fois que l'ordre a été vu, ils faisaient route sur le sentier principal menant au port de Menethil. Qui sait ce qu'il en advient aujourd'hui.

*****************************************************************************************************************************************

Screen bonus:


*****************************************************************************************************************************************

[HRP]
Petit UP après ces quatre mois. La guilde poursuit sa campagne initiatique, après les Carmines, les Steppes Ardentes, les Gorges des Vents Brûlants, le Loch Modan et aujourd'hui les Paluns, elle fait désormais escale en Hautelande – Domaine fictif de la famille Van Howzen – en partenariat avec Abigail Van Howzen et Eldrick Von Ensvelt, pour une suite d'event entre affrontements épiques et intrigues malsaines, afin de rendre à la comtesse ses terres perdues.
Les prises de contact avec l'ordre, ainsi que les recrutements sont actuellement clos pour des raisons RP. Il est toujours possible de poster une candidature, mais prenez bien en compte que vous risquez de recevoir une réponse assez tardive et pas forcément positive. Le recrutement devrait reprendre d'ici fin janvier ou début février au plus tard. Nous préviendrons dans tous les cas.
Egalement le lien du forum a changé après une maintenance de nos serveurs d'hébergement : http://brunante.forumotion.comfo/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mar 30 Jan 2018, 17:50



La Libération d'Hautelande :

Depuis deux mois maintenant, l'ordre de chevalier Brunante avait accepté l'offre de la comtesse Abigail Van Howzen. Le duc Marek de Kantor s'engageait à libérer les terres de la jeune noble de l'usurpateur Eberulf Morran, auto-proclamé seigneur du comté. Bien que ce dernier ait permis de sauver la majeur partie du domaine face à la Légion par son esprit tactique et les innombrables endettements dont il a affublé le pays afin d'acheter des armées de mercenaires, la situation dans laquelle il plongea Hautelande par la suite fût tout bonnement intenable. Les mercenaires et combattants nobles ont laissé place à des soudards opportunistes, le peuple a alors subi l’oppression, la criminalité a connu un essor sans précédent. Des cultes païens, impies ou primitifs sont nés dans les lieux les plus reculés du domaine. Tout espoir était perdu, et le comté n'allait pas tarder par se consumer entièrement de l'intérieur.

C'est dans ce tableau chaotique qu'est intervenu Brunante. Les chevaliers du duc de Kantor sont arrivés par le Nord, purgeant le village en ruine de Bouilh-Devant des soudards pouilleux qui l'occupaient, et qui jouissaient de la compagnie involontaire des veuves du pays ainsi que d'alcool jusqu'à plus soif. Après quoi, l'ordre s'est déplacé, traversant le territoire, se frayant un passage au milieu des hordes de mercenaires à la solde de Morran. Des hordes qui comptaient tant d'humains que de trolls cannibales provenant de Strangleronce. Ainsi, c'est en croisant le fer avec ces sauvages dépravés, que l'ordre rejoint le village isolé de Hault-Bourg, anciennement rattaché à la baronnie de Vannaire, aujourd'hui en cendre depuis les invasions démoniaques. Un village isolé qui a alors bénéficié de l'aide des assermentés de la chauve-souris afin de survivre à la rudesse du début d'hiver. Un hiver si impitoyable qu'il figea le domaine entier pendant plus de deux semaines.

Une fois les neiges fondues et les chemins dégagés, l'ordre a fondu sur Le Clas, ville centrale du domaine, qui était au bord de la révolte. Le peuple a bout, ne supportant plus le traitement subi et l’oppression. Il ne fallut qu'une heure à peine pour libérer les habitants du Clas des mercenaires, et appliquer la justice au nom du domaine, et de l'héritière légitime, en exécutant le maire ainsi que ses suivants.
Après quoi, des négociations se sont engagées auprès du Baron des Istres, afin d'assembler une armée et de marcher sur Mont-Clos. Dernière opération menée sur le comté, et qui se solda par la mort de l'usurpateur.
Ainsi, la comtesse Abigail Van Howzen récupère ses terres et ses sujets. Brunante, en revanche, repart vers la civilisation. L'ordre est ressorti blessé, diminué, de cette longue campagne, et il est temps pour lui de se restaurer, de se reformer, avant de poursuivre son chemin en direction du Nord. Toujours plus au Nord.

Carte de Hautelande:

Information HRP :
Brunante est de retour après six mois loin d'Hurlevent, se basant à Forgefer avec un accès à la capitale humaine par le biais du tram. L'ordre subit de légères refontes internes, notamment vis-à-vis de son serment. Quoiqu'il en soit, le recrutement est de nouveau ouvert : http://brunante.forumotion.comfo/f1-recrutement
Pour plus d'information, n'hésitez pas à me contacter à même ce forum, sur celui de Brunante, ou directement en jeu sur Märek.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Seigneur Marek de Kantor le Mar 24 Juil 2018, 13:53

Les Epreuves du Berceau de l'Humanité


Depuis plusieurs mois déjà, les chevaliers ne répondaient présents nulle part. Les récits à leur sujet s'étaient tus, les histoires, les chansons, les rumeurs se perdaient ou ne résonnaient plus qu'en des lieux isolés tel le comté d'Hautelande qui portait encore la marque de leur passage.
L'ordre de la Brunante cherchait encore des réponses et poursuivit son parcours initiatique, traversant les hautes-terres d'Arathi, le Berceau de l'humanité. Les chevaliers y trouvèrent un groupe de survivalistes, des bellicistes fanatiques à la solde d'un paladin du nom d'Aiondel, un groupe qui les embarquèrent dans une guerre qui ne les intéressait pas, une guerre qui les retardait, une guerre qui les poussèrent à choisir leur propre voie face à l'ennemi : les Réprouvés.
Hélas, les récits sur cette campagne sont rares et incomplets. Il n'y est fait mention que du combat de la Lumière contre les Ténèbres ; une dualité originelle, elle-même confrontée aux armées morts-vivantes de la Reine-Banshee. Qui sait la place que l'ordre de la Noctule a occupé durant ces affrontements ? Car, dans leur sillage, il n'y a que de la cendre, où se mêlent les ossements des réprouvés tout autant que ceux de leurs alliés.


En quête de réponse :

Depuis les événements des Îles Brisées, l'ordre avait perdu quelque chose : une part de lui-même, de son identité. Il cherchait une raison d'être, il cherchait quel chemin il devait emprunter, quelle voie choisir. C'est pourquoi il se lança dans un voyage initiatique, des portes de Hurlevent jusqu'aux terres de la Dame Noire, jusqu'aux terres ducales du seigneur Marek de Kantor, jusqu'à leurs origines.
Le voyage avait été long, et démarra depuis l'apparition de l'astre d'émeraude jusqu'à il y a environ deux mois, où ils atteignirent leur destination, traversant les lignes réprouvées pour regagner les vestiges du règne du seigneur de Brunante. Les ruines d'une famille, les cendres d'un peuple.
Leur récompense pour avoir traversé la quasi-totalité du continent fût une défaite amère. Ils n'y trouvèrent aucune réponse, et aucun barde ne chantera leurs louanges, nul ne contera les histoires vécus sur ces terres maudites. Car, comme tout ce qui était passé sur ces terres, l'espoir avaient été réduit à néant. Le royaume des morts s'était étendu, il avait profané les terres sacrées du duché, et fait en sorte qu'il ne puisse plus y avoir ne serait-ce qu'une chance de rendre à nouveau ces terres habitables. Cette quête de réponse s'était finalement transformée en une chute vertigineuse vers la déchéance, le déclin, et ce jusqu'à frôler l'extinction.


La renaissance :

L'ordre fit de nouveau irruption en ville il y a de cela quelques jours, diminué comme à chacun de leur retour, mais cette fois-ci... C'était différent. Les pertes étaient nombreuses, et il ne restait de Brunante qu'une poignée de combattants. Les plus anciens n'étaient plus, laissant place à une toute nouvelle génération de chevaliers. Le conseiller Kalladen, le plus fidèle sujet du duc avait rejoint l'oubli, remplacé par Aravià de Luveris, le chevalier « Murmure ».
Brunante n'était plus qu'une bouture qu'il fallait replanter. Il leur fallait repartir sur de nouvelles bases, se relever de leurs cendres. Car une fois de plus, après avoir frôlé l'extinction, ils repartaient au combat.
Des individus portant fièrement la noctule immaculée sur fond noir traversaient régulièrement les rues de la capitale de l'Alliance, à la recherche de nouvelles âmes de valeur pour rejoindre les forces du seigneur Marek de Kantor. Ce dernier projette une expédition sur les terres arides du Sud du continent de Kalimdor, une information qui ne sera pas difficile à obtenir, contrairement au but d'un tel voyage.
Quoiqu'il en soit, Brunante se reconstruisait, et se préparait à croiser le fer une fois encore, car telle était sa raison d'être.


[HRP]

Après de nombreux mois passés dans des campagnes intensives, il était plus que temps de remettre à jour ce post poussiéreux. La Présentation de la Guilde a d'ailleurs été mise à jour pour l'occasion.
L'ordre est donc actuellement sur Hurlevent, pour encore une semaine environ, avant de partir pour Kalimdor. Si la guilde a frôlé le déclin iRP il n'en est rien en HRP, nous continuons de jouer activement au gré de nos campagnes. La campagne de recrutement est lancée depuis quelques jours, et le forum est prêt à recevoir les candidatures des intéressés.
Si vous souhaitez nous contacter, vous pouvez passer par notre forum ou en nous contactant directement en jeu sur les pseudos Märek ou Fortunes.
Et un grand remerciement à cette dernière pour les différentes illustrations.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Brunante

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum